Entretien du tambour chamanique

tambour chamanique ours noirConseils d’utilisation et d’entretien du tambour chamanique

La peau naturelle est magique car elle est vivante. Cela signifie deux choses :

Il faut en prendre soin.
Le son du tambour varie.

Le tambour chamanique n’est pas un jouet.

Les tambours sont solides et peuvent être utilisés en extérieur comme en intérieur mais toute peau naturelle est sensible aux variations de température et d’humidité, quel que soit le tambour et son mode de fabrication. Elle se tend et se détend en fonction de ces données. Plus il fait chaud ou sec ( tenir compte des deux aspects) plus le tambour sera tendu et aura un son aigu. Plus il fait froid ou humide (tenir compte des deux aspects) plus le tambour sera détendu et produira un son grave.

Au delà d’une tension normale, le tambour devient trop tendu et sonne mal. La peau risque de se fendre , un laçage de casser , voir parfois le cadre en cas de faiblesses du bois.
En dessous d’une tension normale le tambour est flop-flop et ne résonne plus. Il doit alors être réchauffé / chauffé.

Les tambours que je fabrique sont tendus pour un climat européen , mais leur tension varie forcément avec la météo. Bien retenir ceci:

  • Ne laisser jamais votre tambour près d’une source de chaleur ou au soleil sans surveillance.
  • Ne l’accrochez pas près d’un radiateur, ou sur le mur à un endroit où le soleil frappera dessus.
  • Si vous avez besoin de le tendre, mettez le près d’un radiateur, ou au soleil quelques minutes sans l’oublier. Surveillez-le.
  • Ne le laisser jamais dans votre voiture.
  • Il est normal qu’un tambour soit détendu par temps humide. S’il ne l’était pas il casserait par temps sec.Cerf

Page suivante : achat d’un tambour

Les commentaires sont fermés

  • Abonnez-vous à notre newsletter